Votre corps n’est pas le temple de Dieu ; c’est l’inverse. Dieu porte tout en son sein.

L'UNITÉ

L’Unité, ou, lorsque tout ce qui est en haut descend en bas et que tout se fond en un être, à la fois homme et femme. Quand tous les contrastes deviennent un seul concept en équilibre, que le relatif et l’absolu se rencontrent pour devenir la vie dans toute sa beauté et sa simplicité. Quand vous ne faites que vous observer au travers tout, que tout vous traverse, débutant et se terminant en vous.

Je ne suis rien et tout à la fois;
Je suis sans commencement ni fin;
Je suis l’humain et l’Univers;
Mais en même temps, je suis un Être nouveau, à la fois personnel et impersonnel;
Cela ne change rien à ce que j’étais mais change tout en même temps;
Je ne suis pas quelqu’un, je ne suis personne.

Je suis une conscience, voilà ce que je suis. Un Être conscient de ce qu’il est sur le plan céleste et sur le plan terrestre, qui comprend le sens de son existence.

Qui comprend que nous ne sommes pas ici pour accumuler des biens matériels, devenir quelqu’un d’important ou accéder à un statut social quelconque. Nous n’avons pas à GAGNER notre vie, mais à la vivre dans le respect de soi et de son prochain. S’aimer pour ce que nous sommes, parce que nous sommes les enfants de Dieu et que nous sommes EXACTEMENT comme il nous a voulu : Imparfaits avec un potentiel d’évolution illimité. Pour évoluer, il faut s’ouvrir à l’expérience de la vie, avec tout ce qu’elle a d’exigeant et d’imprévisible. C’est seulement ainsi que nous pouvons évoluer et trouver un sens à ce que nous sommes. Nous ouvrir à notre prochain, qui est également notre semblable, mais notre miroir et notre plus grande source d’apprentissage.

Travailler au mieux être de nos semblables, c’est s’élever dans la création et se recomposer comme être complet, dans la pleine conscience et la paix de savoir que nous sommes justes et bons dans nos actions.

Être présent, être ouvert et être attentif à soi comme à l’autre, tel est le défi que nous avons tous. Nous extirper du mouvement perpétuel de nos pensées, comprendre ce que nous sommes. Que nous ne sommes pas toutes ces choses auxquelles nous nous identifions et que nous sommes des êtres purs. Laisser aller les blessures, se pardonner à soi comme aux autres, embrasser nos limites et comprendre celles des autres. Telle est la seule façon de s’affranchir de soi-même, de transcender nos conditionnements pour pouvoir enfin accéder à la vraie connaissance.

Je suis à la fois forte et fragile;
Je peux créer ma vie et la rendre telle que je la souhaite.

Chaque jour je construis l’édifice de mon existence, brique par brique, consciemment par mes pensées, mes paroles et mes actions. Avec cette force vive qui me porte, je nourris mon entourage. Je peux les nourrir, les amener dans la lumière et les élever avec moi dans la paix et l’amour ou je peux demeurer dans l’inconscience et laisser les forces de la nature agir sur mes paroles et mes actes en fonction des évènements du moment et des forces en opposition.

Ma responsabilité est d’observer, de demeurer centrée et alignée, de façon à être un phare et non une bouée qui finit par sombrer sous son fardeau.


BrahmaShakti
25 septembre 2018


Inscrivez-vous à notre infolettre