Que reste-t-il quand il n’y a plus de « je » avec ses concepts, ses goûts, ses intentions, ses peurs et ses propres souvenirs ? Il ne reste rien, juste un vide plein de vie, la vacuité. Quand je ne suis plus rien, je peux être tout.

FLUIDIFICATION DU CERVEAU

La Tradition nous dit : il y a une possibilité ; c’est la fluidification du cerveau.

Nous sommes un ensemble de dogmes et de structures figées, à tel point que notre cerveau est devenu rigide. On est dans une phase où notre cerveau n’arrive plus à gérer le renouveau, il vibre avec tout ce qui est ancien. La Tradition nous dit qu’il est urgent de le perméabiliser, le rendre souple. Le passage de la lumière réelle va fluidifier le cerveau et le coeur. Notre cerveau est devenu tellement rigide qu’on n’arrive plus à respirer la vie. Être heureux, c’est laisser passer cette lumière. Être heureux, c’est une réalité physiologique : le substratum physiologique du bonheur, c’est la perméabilité neuro cérébrale qui va laisser passer la lumière Réelle.

Pr Aziz El Amrani-Joutey
Inscrivez-vous à notre infolettre