Je suis la perfection qui accueille toutes les imperfections du monde.

COMME UN ARBRE

Ce matin, je me suis sentie
Comme un arbre

Ils étaient beaux, majestueux
Les arbres

Surtout, ils étaient là
Simplement là

Leur profondeur, animée, vibrante
Leur conférait, sur cette place

Un goût d'atemporalité

Leur feuillage tapissait les pavés
J'aimais les arbres pour la couleur de leur tapis 

Moi, semblable à eux
Ma peine répandue...

Entendez-vous l'eau, le tapotement, la portière qui claque, le bavardage...

Ils transpercent le silence

Sans le déranger
Le révèle simplement

Le monde, comme une épaisseur dense 
Une croûte terrestre faisant semblant de délimiter le vide

En fait, le monde
C'est juste la boîte à musique du silence...

Priya Âheli
http://paradarsita.blogspot.fr/



 

Inscrivez-vous à notre infolettre