Tous les hommes tendent vers le même but de plénitude et de liberté. Bien peu y tendent consciemment.

LIBRE ET EN PRISON

LETTRE D'UN PRISONNIER QUI S'EST LIBÉRÉ EN PRISON

À une époque, la prison était quelque chose dont je faisais tout pour m'échapper. En fait, je me suis réellement évadé une fois, et je suis resté en fuite pendant quatre ans. Mais après que Gangaji nous ait rendu visite à la prison fédérale, tous mes comportements de fuite ont cessé. Cela dit, je n'avais pas la moindre idée de ce que j'allais faire de cette nouvelle naissance, alors pendant plus d'un an, je me suis juste promené dans la prison rempli de satisfaction. Les mots me manquent pour décrire cette conscience. Puis, après avoir reçu le conseil de profiter de mon état de solitude, tout est devenu clair. Le dernier mois passé en isolation continue est exactement ce dont j'avais besoin.
Maintenant, tout mon temps se passe en méditation. Debout, assis, couché - je médite. Tout mon temps libre, je le passe à parler avec les autres et à leur conseiller de lâcher prise, puis à lâcher prise du lâcher prise. C'est tellement merveilleux d'être ici parce que je vois des détenus s'éveiller et découvrir leur vraie nature. Si Gangaji peut offrir tout son temps à tous les êtres, alors cet homme-ci peut sûrement faire la même chose. Je suis dans une maison de souffrance et je dois partager tout cet amour avec les autres. En ce moment je suis inquiet à cause de ma sortie et je me demande comment je vais faire face à toutes les distractions de la rue. Quel revirement pour un voleur et un évadé. Un tel amour, une telle paix, une telle joie, il faut en parler. Il faut l'être, car en fin de compte c'est tout ce qui existe. Éveillé chaque jour, toutes choses sont neuves. Les conditions sont difficiles ici, mais ce n'est rien. L'ego embusqué tente de nous piéger, mais ce n'est rien. Quand je cherche qui souffre, qui fait souffrir, qui s'embusque pour causer la souffrance, qu'est-ce que je vois? Rien.

Avec grand respect et amour. Avec dévotion à cet amour,
Inscrivez-vous à notre infolettre