Je n’avais aucune demande, qu’une intention d’être au service de, comme un grand ami, et à ma grande surprise, j’en suis ressorti avec le sentiment d’être un « cylindre » sans fond et sans paroi, sans débris flottant à l’intérieur, sans repère et … sans mirages de poignées où tenter de s’accrocher.
Être et vivre sans passion. Et ce ne sont que des mots imparfaits pour en parler.

Activités à venir

Vidéos

Assumer sa grandeur, un immense défi !

Assumer sa grandeur, un immense défi !