Que la fontaine d’Amour qui jaillit en mon coeur étanche votre soif !

L'OUVERTURE DU COEUR

L’émouvante beauté de l’être humain réside dans le fait que la sagesse du cœur ne s’acquiert pas soudainement, mais au fur et à mesure que l’amour inconditionnel embrase tout le contenu de la conscience. L’amour transperce chaque création pour révéler le Soi. L’ouverture du cœur trouve son apogée lorsqu’il est réalisé que tout, absolument tout est Soi.

Si l’éveil à Soi est soudain, l’ouverture du cœur est un processus qui s’étale dans le temps. L’ouverture du cœur consiste à embrasser chaque objet perçu comme n’étant pas Soi et à l’aimer jusqu’à ce qu’il soit évident qu’il est Soi.

L’ouverture du cœur débute bien sûr avant l’éveil. Ce dont il est question ici est un processus ultérieur à l’éveil durant lequel certains aspects de la réalité ne sont pas vus comme une expression de l’amour, mais en sont distincts. L’ego continue à s’approprier certaines réalités subtiles et à en rejeter d’autres. La dualité sujet/objet se manifeste occasionnellement jusqu’à ce que l’Unité triomphe.

Ouvrir son cœur, c’est accepter de ressentir toutes les émotions : la souffrance et la joie, la tristesse et l’enthousiasme. C’est voir que tout ce qui existe, la beauté comme la souffrance, est une expression de l’Amour. Ouvrir son cœur, c’est laisser l’amour prendre soin de son vécu. L’amour transforme, guérit et apaise. L’amour nourrit, réconforte et anime. L’amour pardonne et comprend tout.

L’amour permet de compatir avec la souffrance de la victime et de voir derrière le criminel une âme en souffrance qui, dans son aveuglement, détruit autour de lui. L’Amour inclut toutes les expressions de l’amour, même les tourments de son absence. Lorsqu'une personne s'est endurcie et, qu’obnubilée par son égoïsme, elle ne ressent plus son lien avec l'autre, elle crée en elle une tension de rappel parce que ce n'est pas dans l'ordre des choses qu'elle agisse ainsi. Lorsqu'elle s'éloigne de l'amour, elle se crée un enfer qui est aussi une expression de l'amour, de son manque. Le malheur ainsi créé, la souffrance finira par réveiller cette personne qui se retournera vers l’essentiel. La compréhension à propos de l'enfer qu'elle a vécu sera une source d'enrichissement pour elle et les autres.

L’éveil de la conscience sans l’ouverture du cœur aboutit à la formation d’un ego spirituel arrogant, bien loin de l’unité. Sans amour pour accueillir ce qui est vu par la conscience, ce qui est vu ne disparaît pas.

L’ouverture du cœur permet de reconnaître que tout ce qui existe jaillit d’une Source unique, manifeste cette Source et y retourne.

Inscrivez-vous à notre infolettre