Être présent à ce qui est, est le prélude à sa disparition.

Témoignages

Témoignages des participants

904 - Anne

Tout est donc parfait, constaté ou intégré aux heures vibrantes de notre réalité.

L’introduction du webinaire d’hier est venue à point, par tes mots, renforcer la conscience du discernement. J’avais l’impression, souriante, que ces mots m’étaient directement adressés, cette vigilance nécessaire pour reconnaître et trier en quelque sorte les intentions. Celles motivées par des désirs de l’ego, son habileté à tout, ou presque, récupérer, manier, s’approprier, et l’expression de celles de l’âme.
Car ces mots sont véritablement venus faire écho à mon cheminement des jours précédents. En particulier suite au webinaire de la semaine dernière et surtout suite à notre séance en individuel du lendemain…

Pour résumer j’ai pu ressentir cette « bascule » ou plutôt ce glissement si subtil où l’élan ressenti à la Source fut en chemin corrompu par mon mental. Je m’en suis aperçue, dans une sorte de fulgurance, en observant à quel point je m’étais mise à projeter, chercher à élaborer des plans, tourner en rond dans mes idées, à vouloir… que la « réalité » se plie à mon élan d’âme (que je ressens messagère de l’énergie d’amour), qu’à cet endroit là, ce n’était plus elle que j’écoutais ! Je me rétrécissais, me rétractais. M’apparaît clairement que son expression, celle de l’âme est TOUJOURS autre ; elle se glisse dans les interstices des mots, ainsi plus facilement dans l’écriture poétique. Elle se révèle dans les circonstances inattendues de la vie, dans une présence enveloppante, douce et transparente et je ressens maintenant qu’elle ne requiert AUCUNE stratégie.

J’ai la chance d’avoir l’indice du ressenti corporel, lorsqu’adviennent calme , douceur et sourire intérieur ; ce sourire est sans retenue, il est ouvert, tout accueil et subtilement joyeux. Et le retour, tel un plomb lâché au fond de l’océan, le retour dans l’instant présent et… c’est tout, rien d’autre… aaah l’espace !

Alors tu m’avais conseillé pour avancer de bien rester connectée à moi-même. Oui cela résume le chemin que je dois emprunter : nourrir, nourrir encore ces temps d’assise, de recueillement profondément intime pour me familiariser intégralement avec cet espace d’où cela jaillit et les actes à poser se manifesteront en leur temps. Je ressens cette vigilance à maintenir pour contrer la formidable habileté de mon mental à projeter, échafauder vainement au mauvais endroit et à Vouloir !

Je remercie au passage son habilité cependant que l’heure est venue de son effacement, qu’il reste à une place plus en retrait . Et là je le sens accueillie dans plus vaste, un vaste aimant.

Merci pour ces mots entendus, j’ai même hâte de les réentendre.

Voilà j’avais envie de te partager cette prise de conscience à cet « endroit » où l’épée du discernement la plus aiguisée qui soit est bien nécessaire tant certaines imbrications sont complexes. Lorsque cela est vu, tout s’allège, s’éclaire. Ce fut intégralement vu intérieurement.

De tout coeur