Que reste-t-il quand il n’y a plus de « je » avec ses concepts, ses goûts, ses intentions, ses peurs et ses propres souvenirs ? Il ne reste rien, juste un vide plein de vie, la vacuité. Quand je ne suis plus rien, je peux être tout.

Témoignages

Témoignages des participants

074 - Gérard

Contrairement à ce qui était exprimé par certains, je ne redoutais pas ce retour, il m'était nécessaire comme test de réalité. Ce matin au réveil, la Vérité et l'Amour me sont apparus, ils se sont enlacés tendrement, dans la douceur de la banalité quotidienne. Plus de ressentis fulgurants,  aucune prise de conscience spectaculaire, aucun embrasement du coeur, et aucune nostalgie de tout cela ! Mille choses ont émergé pendant ce stage toutes fascinantes pour mon esprit captateur ; il n'en reste RIEN, tout a disparu !
Il reste juste la Vie, telle qu'elle est ! Et ce matin, c'est un doux frémissement, presque imperceptible.
 
Du fond du coeur, je te remercie d'en incarner toutes les facettes et d'offrir un espace où ma propre humanité peut se reconnaître et se partager !