Que reste-t-il quand il n’y a plus de « je » avec ses concepts, ses goûts, ses intentions, ses peurs et ses propres souvenirs ? Il ne reste rien, juste un vide plein de vie, la vacuité. Quand je ne suis plus rien, je peux être tout.

Témoignages

Témoignages des participants

André

C’est la première fois que j’ai envie de vous laisser un témoignage. Lors des 5 premières sessions je suis toujours reparti avec la besace chargées d’expériences passionnantes, aussi mon mental prévisionnel se demandait-il avec quoi il allait bien revenir de cette 6è session. Jusqu’à la fin, je me disais : cette fois la récolte sera maigre et je me préparais déjà  à accueillir une petite déception. C’est là qu’une porte dérobée et totalement inattendue  s’est ouverte. En l’espace d’une heure, la dernière demi-heure avec vous et la première demi-heure chez moi, une avalanche de panneaux indicateurs m’ont ramené tout simplement… chez moi ! C’est la première fois que je n’ai pas « senti » la fin du week-end et il me semble y être encore. 
Si je devais énumérer : tes paroles fermes autour de l’incarnation,  de l’abandon de la recherche et de vouloir tout  comprendre, les intuitions d’Etienne sur mes «dons » qui confirment tout simplement ce en quoi je me reconnais depuis toujours, un panneau publicitaire croisé sur la route avec une grosse inscription  « Pourquoi chercher plus loin » qui m’a fait éclater de rire tout seul dans ma voiture, l’arrivée pile devant mon portail pour l’ouvrir à ma femme qui arrivait en même temps après 200km de voiture. Je suis plutôt prudent avec ces signes mais quand il y en a tellement, je veux bien assumer «mécréant » … mais pas « borné ».
J’ignore les rouages des coulisses de cette vie, mais le spectacle m’apparait absolument parfait. Il m’a été donné il y plusieurs années d’entre-apercevoir l’espace de quelques instants l’absolue perfection de tout ce qui arrive sur cette Terre. Cela s’est inscrit en moi avec une certitude inébranlable.  Quand il m’arrive de le réaliser en direct c’est véritablement grandiOse ! ( avec ton accent bien sûr !)
Mille Mercis et à bientôt !