Que reste-t-il quand il n’y a plus de « je » avec ses concepts, ses goûts, ses intentions, ses peurs et ses propres souvenirs ? Il ne reste rien, juste un vide plein de vie, la vacuité. Quand je ne suis plus rien, je peux être tout.

 
  • Date :
  • Heure:
  • Prix :
  • Lieu :